Éditorial #03

Avec ce troisième numéro, la Revue de Psychologie Analytique poursuit son aventure.


Comme nous le disions précédemment, il nous importe de rester dans une perspective d’ouverture et de dialogue avec tous ceux qui s’inté- ressent à la psychologie analytique, ce dont, nous l’espérons, ce numéro témoignera autant que les précédents.

Un premier article de Mariette Mignet nous invite à une profonde réflexion sur la question du rapport entre la matrice et la fonction symbolique, invitant ainsi son lecteur à porter un regard très différent sur cette fonction, si souvent attribuée au père.
Suit un écrit à deux mains d’Ann Kutek et Claire Raguet, qui s’interrogent, et nous interrogent avec elles, sur la question de la destructivité telle que l’homme la met toujours et encore à l’œuvre ; l’actualité ne les contredira pas. Puis un article de Gisèle Borie nous convie à un regard novateur sur les rapports de Jung avec la mythologie, rapports qui ne se résument pas à de simples emprunts intellectuels, mais à une mise en tension créative de sa personne avec elle.

Nous partirons ensuite dans une réflexion épistémologique qui peut dérouter plus d’un lecteur habitué plutôt à une mise en perspective clinique et/ou théorique de l’œuvre de Jung. Mais le lecteur qui osera s’aventurer à une lecture attentive de ce texte y découvrira une richesse sous-jacente à la relation de Jung avec Pauli qu’il n’avait peut-être pas soupçonnée. Enfin, il y découvrira aussi une approche du concept de synchronicité qui déshabille cette notion de son aura magique avec pour effet de la rendre bien plus profonde qu’elle n’y paraît en une première approche.
Pour finir ce périple, le lecteur trouvera une élaboration autant psycho- logique que philosophique des rapports de Jung avec la métaphysique, souvent au cœur de notre pratique clinique actuelle. Et c’est là un Jung tenant une position de véritable confrontation entre ses penchants pour la réflexion métaphysique et ses exigences scientifiques dont l’auteure nous dresse un tableau vivant.

Nous espérons offrir ainsi à nos lecteurs la possibilité de pérégrinations riches en diversité et en découvertes ; nous vous souhaitons une bonne lecture, et espérons vous retrouver pour notre prochain numéro, prévu au printemps 2015.
Nous espérons vous retrouver également à travers les questions et commentaires induits par votre lecture et que vous pouvez partager ici, sur le forum de la revue. Vous retrouver, enfin, par les articles (cliniques et/ou théoriques concernant la psychologie analytique) que vous pourriez proposer au Comité Scientifique de la RPA. Nous vous rappelons que l’évaluation des articles reçus est faite de façon anonyme par deux lecteurs de ce comité puis envoyée à l’auteur qui reste libre de la modification de son article. (Voir : Sélection des articles).

La dynamique de tous ces échanges contribuera à développer la connaissance de la perspective jungienne qui nous semble de plus en plus pertinente dans le monde actuel.


Martin-Vallas François

François Martin-Vallas est psychiatre, docteur en psychologie, chercheur associé à l’Université Lyon 2 (univ-lyon2.academia.edu) et analyste superviseur à la Société Française de Psychologie Analytique (SFPA).
Il a une pratique privée de psychanalyste et travaille aussi en institution : psychiatre res-ponsable d’un Centre Médico-Psychologique pour Enfants et Adolescents et Psychiatre chef de service d’un Établissement et Service d’Aide par le Travail.
Il a écrit de nombreux articles, principalement dans les Cahiers Jungiens de Psychanalyse et le Journal of Analytical Psychology. Il a été membre du Comité de Programme de l’AIPA (2007-2013), et préside le Comité de Pro-gramme du prochain Congrès Européen de Psychologie Analytique (2018).
Il a été rédacteur des Cahiers Jungiens de Psy-chanalyse, et est Rédacteur en chef de la Revue de Psychologie Analytique. Il a gagné un prix d’honneur de la National Association for the Advencment of Psychoanalysis (New-York 2003) et le prix Michael Fordham du cinquan-tième anniversaire de la SAP (Londres 2006).

Autres articles du même auteur :

Wahba Liliana Liviano

Docteur en Psychologie. Professeur à la PUCSP de São Paulo en Psychologie Analytique et directrice de thèse.

Membre analyste de la SBrPA (Sociedade Brasileira de Psycologia Analitica) dont elle a été Présidente, et membre de l’IAAP. Elle a été membre du Comité Executif de l’IAAP et Secrétaire Honoraire du Comité d’Éthique.

Elle a aussi été Co-éditrice de la Junguiana durant 10 ans, et est Directrice de Psychologie de l’Association Ser em Cena – Théâtre pour Aphasiques.