A propos de l’Art psychologique et visionnaire. Commentaires sur La conférence de Jung sur Aurélia, de G. de Nerval tenue en 1945

Publié en automne 2016
par Stephenson Craig A

Le poète romantique français Gérard de Nerval a exploré l’irrationnel avec une lucidité et un talent remarquables. Jung considérait ces explorations comme un travail d’une « ampleur extraordinaire ». Jung donna deux conférences inédites sur le texte de Nerval, Aurélia en soulignant son importance. À rebours de l’interprétation psychanalytique orthodoxe, Jung y expliquait, selon sa propre approche synthétique de l’inconscient, pourquoi Nerval n’avait pas pu faire usage de ses expériences visionnaires dans sa propre vie. Jung soulignait en même temps la validité des visions de Nerval, différenciant la psychologie d’une œuvre d’art de celle de l’artiste. Ces conférences montrent comment les propres expériences de Jung sur l’imagination active ont influencé sa lecture d’Aurélia en tant que texte en parallèle avec son propre Livre rouge. On trouve ici une clé pour comprendre son argumentaire sur l’importance du symbolisme dans la pensée moderne.

Acheter cet article


Stephenson Craig A

Craig E Stephenson Ph.D, est diplômé de l’institut C. G. Jung de Zurich (Küsnacht), de l’Institut de Psychodrame sur la base de la psy-chologie jungienne (Zumikon), et du Centre d’études psychanalytiques de l’Université de l’Essex. Il a publié On Psychological and Visionary Art : Notes from C. G. Jung’s Lecture on Gérard de Nerval’s. En 2015, il a donné à Zurich une série de conférences intitulée : Ages of Anxiety : Jung’s Types in Poetry, Music and Dance qui seront publiées au Spring Journal Books en 2016. Il est l’auteur d’autres ouvrages, parmi lesquels Possession : Jung’s Comparative Anatomy of the Psyche publié chez Rou-tledge en 2009, dont une seconde édition paraitra en 2016, et Anteros : A Forgotten Myth publié éga-lement chez Routledge en 2011.
Il a traduit du français le livre de Luigi Au-rigemma Perspectives jungiennes et édité une collection d’essais sur le psychodrame, intitulée Jung and Moreno : Essays on the Theatre of Human Nature (Routledge, 2013). Il a été membre du comité exécutif de l’AGAP (Association of Gra-duate Analytical Psychologists) et siège actuellement au conseil d’administration de la fondation Philemon.