L’aspect religieux du terrorisme actuel, un éclairage jungien

Publié en été 2018
par Vienne Brigitte

Après les attentats terroristes en France en 2015, cet article interroge les mécanismes de recrutement des islamistes fanatiques et recherche les sources religieuses de cet embrigadement. L’accent est mis sur les phénomènes collectifs et religieux, au-delà des facteurs individuels qui ne sont pas directement accessibles. L’observation détaillée des méthodes utilisées permet de mettre en évidence la dimension religieuse et la dimension groupale sous-jacentes à la radicalisation. La dimension religieuse découle d’une possession organisée par l’archétype de l’Apocalypse, alors que la dimension groupale pointe vers les mécanismes d’emprise sectaire qui organisent le fanatisme religieux, lequel est questionné dans son histoire et ses composantes. L’interrogation sur la folie apparente de cette violence terroriste souligne la dimension de déshumanisation de l’Autre et de perte d’âme qui accompagnent l’organisation de cette possession.

Acheter cet article


Vienne Brigitte