Socioanalyse Jungienne, le Social Dreaming et la Complexité Émergente de l’Europe

Publié en automne 2021
par Odde Dorte et Verstergaard Arne

Cet article présente les éléments centraux de ce que nous avons appelé la socioanalyse jungienne – une théorie émergente combinant la psychologie analytique, les théories de la complexité, les théories sociologiques, la socioanalyse et la psychanalyse, le social dreaming, l’analyse de groupe et les théories de l’affect ; elle est basée sur cinq hypothèses (voir Odde & Vestergaard 2021a). Une socioanalyse jungienne se développe sur une approche de la socialité en forme de processus, et non sur une approche systémique. Dans cet article, nous nous focalisons surtout sur l’une des hypothèses, à savoir que la socioanalyse jungienne explore les champs sociaux « depuis l’intérieur » avec des petits groupes, considérant les processus de groupe comme un moyen d’obtenir une compréhension psychologique et culturelle d’entités sociales plus larges. Nous donnons un exemple de cette approche avec la présentation de deux expériences de social dreaming au Danemark, centrés sur l’Europe en transition. Nous montrons que le résultat le plus important n’est pas lié au contenu spécifique des rêves, mais plutôt à l’engagement dans le processus lui-même du social dreaming aboutissant à des images d’affects transformatrices. Cet article se termine par des réflexions sur la façon dont ces expériences de social dreaming façonnent une socioanalyse jungienne, visant la possibilité de réunions intersubjectives ou de moments présents, qui ouvrent à une compréhension plus profonde, de l’intérieur du groupe, contrairement à une approche systémique.

Odde Dorte

Dorte Odde, Ph.D., sociologue culturelle, analyste jungienne, elle exerce en pratique privée (à la lisière - dialogue, relations, créativité) à Aarhus et Copenhague et est conseillère chez Stillpoint Spaces au Danemark. Elle est membre de la Société Danoise de Psychologie Analytique (DSAP) et de l’Institut International de Psychologie Analytique (IAAP). A l’origine elle est chercheuse et enseignante dans diverses universités danoises ainsi qu’à l’Université Norvégienne de Sciences et de Technologie (NTNU, Norvège). Son axe de recherche et d’enseignement est le concept de foule du point de vue de la psychologie classique de masse, la socialité et l’esthétique. Elle a écrit de nombreux articles sur l’enseignement et la philosophie phénoménologique existentielle. Elle est co-fondateur de la Societé de Socioanalyse Jungienne. (SJS).

Autres articles du même auteur :

Verstergaard Arne

Arne Verstergaard, Ph.D., analyste jungien et psychologue clinicien, il exerce à Santa Fe, au Nouveau-Mexique. Il est membre de l’Institut C. G. Jung de Santa Fe, membre enseignant senior et superviseur au sein de la Société interrégionale des analystes jungiens (IRSJA). Il donne des conférences aux USA et à l’étranger sur le thème des traumatismes précoces et de leur traitement. Ses deux principaux livres, The Inner World of Trauma : Archetypal Defenses of the Personal Spirit (Routledge, 1996), et Trauma and the Soul : a Psycho-Spiritual Approach to Human Development and its Interruption (Routledge, 2013) explorent un « système » de défenses archétypales qui se trouvent dans le monde intérieur dissocié de la psyché traumatisée.