La création de sens dans la relation psychanalytique au patient autiste

Publié en été 2015
par Bisagni Francesco

L’article présente des réflexions sur la théorie et la clinique de l’autisme infantile. Les modèles de la pensée psychanalytique qui sont ici discutés sont le concept de Soi primaire selon Michael Fordham et le concept d’archétype selon l’élaboration donnée par la psychologie analytique britannique. Les modèles post-kleiniens de la dimension- nalité psychique par rapport à la symbolisation sont aussi discutés dans l’article. L’auteur présente des séances analytiques avec un enfant autiste qui a commencé son analyse à l’âge de quatre ans. L’accent est mis sur la gestion du contre-transfert et sur l’utilisation de modèles théoriques pour soutenir la résilience de l’analyste aux prises avec les états non mentaux ou fortement désintégrés du patient.

Acheter cet article


Bisagni Francesco

Francesco Bisagni (Italie) est psychiatre, membre de la Society of Analytical Psychology (Royaume Uni) et psychanalyste de la National Association for the Advancement of Psychoanalysis (USA). Il a été formé à la thérapie d’enfants selon le programme de la clinique Tavistock (Londres). Il est didacticien et superviseur au Centre d’Études des Psychanalyses Contemporaine de Milan, Italie, où il vit et travaille. Il a écrit et édité des livres et a eu plu- sieurs articles publiés dans la plupart des revues psychanalytiques, dont The International Journal of Psychoanalysis, The Journal of Child Psychotherapy, et The Journal of Analytical Psychology.