L’analyste en tant que citoyen du monde

Publié en automne 2020
par Singer Thomas

Commençant avec un « grand rêve » d’il y a presque cinquante ans, cet article suit le mouvement d’aller et retour entre l’adaptation intérieure/individuelle à la vie et les adaptations extérieures/collectives, ceci à travers les différentes étapes du voyage de la vie. Une orientation plus intérieure à une étape de la vie cède la place à une adaptation plus extérieure à une autre étape et vice versa. On peut trouver un parallèle entre ce mouvement et l’alternance entre une phase de la vie où l’accent est mis exclusivement sur l’analyse et une autre phase où l’analyse et l’activisme se partagent le terrain. Au cœur de ce récit on trouve la réalisation qu’un grand rêve intérieur fait il y a plusieurs dizaines d’années symbolisait à la fois un chemin intérieur consistant à développer une relation avec les énergies qui soutiennent la vie et une voie dans l’extériorité consistant à faciliter la découverte et la participation d’autres personnes à ces énergies. Le rêve anticipait ainsi un avenir plus activiste, reliant l’intérieur avec l’extérieur, l’individuel avec le collectif dans divers projets professionnels. Il en est résulté des moments fugaces de réalisation du fait que « l’esprit des profondeurs » et « l’esprit du temps présent » peuvent avoir un point de rencontre.

Singer Thomas

Thomas Singer MD, est psychiatre et psychanalyste jungien exerçant à San Francisco. Il est l’éditeur d’une série de livres explorant les complexes culturels en Amérique latine, en Europe, en Asie, en Australie et en Amérique du Nord. Ses intérêts incluent l’étude de la relation entre mythe, politique et la psyché dans The Vision Thing et la série Ancient Greece, Modern Psyche. Il est l’actuel président de National ARAS, une archive d’images symboliques qui a créé Le Livre des symboles.